Pensé jusque dans les moindres détails

Avec leur maison individuelle à Bad Soden près de Francfort-sur-le-Main (Allemagne), Patrick Neff et Pascal Kuhn, du cabinet d'architectes Neff Kuhn Architekten – Studio PPANK, ont créé un nouveau bâtiment qui, vu de l'extérieur, donne une impression de petite taille. Son faîte de toit va en s'élevant et crée ainsi un nouvel espace intéressant. Afin de rendre le bâtiment plus facile à comprendre de l'extérieur, les architectes ont décidé de n'utiliser qu'un seul matériau pour les façades et pour le toit : ils se sont mis d'accord sur une façade en bois, puis, lors de la recherche d'un matériau de toit adéquat, le choix s'est porté sur le Prefalz dans la couleur P.10 anthracite. Le toit et sa grande surface conservent ainsi une apparence de calme et d'élégance, malgré les angles inhabituels et les lucarnes hautes.

Cette photo montre la maison familiale de Bad Soden. La couverture a été faite en prefalz dans la teinte P.10 anthracite.

Innover pour créer plus de surface

D'après le règlement en matière de construction, seul un bâtiment d'un étage et demi pouvait être construit sur le terrain. Afin de créer presque deux fois plus de surface dans le nouveau bâtiment que dans l'ancien, les deux architectes ont imaginé un côté incliné et réalisé un sous-sol éclairé par des puits de lumière latéraux. Le faîte montant a permis de créer une grande façade côté jardin, des lucarnes à hauteur d'étage et un rez-de-chaussée qui va en s'élargissant, sans pour autant que le bâtiment paraisse imposant par rapport à la rue. Grâce à un savoir-faire artisanal, l'aluminium foncé s'étend pratiquement sans discontinuité sur la balustrade d'une loggia ainsi que sur les trois grandes lucarnes, ce qui contribue également à la discrétion de l'édifice.

Nous voyons ici une toiture qui a été recouverte en prefalz dans la teinte P.10 anthracite.

Une planification efficace

Patrick Neff et Pascal Kuhn ont impliqué l'artisan Andreas Knippschild dès la phase de conception de la maison et ont obtenu son « feu vert » concernant la forme non conventionnelle et complexe du toit. « Au premier abord, cela a l'air très simple. Cependant, quand on sait que tout le toit est protégé contre les infiltrations d'eau uniquement grâce à une technique de pose par emboîtement, on comprend que le projet a été un grand défi malgré notre expérience », déclare Andreas Knippschild. Grâce à l'utilisation de sertisseuses et profileuses mobiles, l'équipe d'Andreas Knippschild a pu fabriquer les bacs en tôle sur place. Ils ont ainsi pu planifier et poser de plus petites sections directement sur le chantier. De plus, les artisans ont pu réagir beaucoup plus précisément et rapidement aux écarts dus aux dimensions réelles et aux imprécisions provenant d'autres corps de métier.

Cette photo montre la maison familiale de Bad Soden. La couverture a été faite en prefalz dans la teinte P.10 anthracite.

Rester à taille humaine

Le cabinet d'architectes a jusqu'ici réalisé des bâtiments administratifs et des maisons individuelles dans le bassin du Rhin et du Main, et souhaiterait à l'avenir également prendre en charge des projets communaux. Les deux jeunes architectes sont actuellement en train de réhabiliter un immeuble d'habitation. Le cabinet Neff Kuhn Architekten – Studio PPANK n'a toutefois pas pour ambition de beaucoup s’agrandir, préférant se concentrer sur un seul projet plutôt que d'en réaliser plusieurs à la fois. Il est important pour eux de consacrer suffisamment de temps à leurs maîtres d'ouvrage et d'exploiter toutes les possibilités qui s'offrent à eux pour matérialiser leur vision de l'architecture en termes de construction et d'atmosphère.

Cette photo montre la maison familiale de Bad Soden. La couverture a été faite en prefalz dans la teinte P.10 anthracite.

Oops, an error occurred! Code: 2022113015034281717a3e